CONCEPTION ARCHITECTURALE

L’Ergonomie permet, en amont des projets d’Architecture, d’apporter des recommandations spécifiques sur tous les types de public, tous les modes d’activités et les conditions d’usages.

Elle peut se situer en assistance Maîtrise d’Ouvrage ou en Maîtrise d’Oeuvre.

Elle intègre dans le concept d’usage les caractéristiques futures des risques et de l’accessibilité.

Elle favorise la prise en compte des modes de management dans la définition des espaces.

En Maîtrise d’oeuvre :

  • L’Ergonome analyse le programme et en extrait les éléments dimensionnants de l’activité afin de l’anticiper. Il anticipe les futures activités dans le bâtiment et ses zones annexes.
  • L’Ergonome simule les activités futures probables et les flux. Il élabore un cahier des charges.
  • L’Ergonome aide à la décision dans l’équipe Maîtrise d’Oeuvre. Il aide au maintien de la cohérence : traçabilité de la conception.

En programmation ou AMO, l’Ergonome utilise alors des savoir-faire liés à la connaissance du facteur humain (psychologie, sociologie, ergonomie, anthropologie, écologie, physiologie, cognitif), connaissance de l’homme au travail (organisation, management, évaluation, risques professionnels) et connaissance de l’homme en général (développement durable, enjeux sociétaux, qualité d’usage, bien-être).

Dans ces différents cas de figure, l’ergonome prendra soin de mettre en oeuvre les dispositifs dans une approche systémique du projet. Les différents facteurs entrant en jeu dans le projet influent les uns sur les autres, et en modifient les caractéristiques. En fonctionnant par la gestion des hypothèses, et leur instruction, il est possible de maîtriser une bonne part du système projet et d’anticiper les conséquences sur les hommes et sur la performance en général.

  • L’Ergonome participe à la conception des fiches locaux reprenant les situations caractéristiques de travail, les exigences des activités, les proximités et tous les éléments connus des locaux. Il développe les fiches d’instruction de choix, reprenant les problématiques issues de la confrontation avec les usagers et traçant les nécessités de négociations. Elles sont l’objet de l’aide à la décision.
  • L’Ergonome construit les simulations de flux et d’activité qui permettent aux acteurs du projet de toujours garder un lien avec la représentation des activités humaines dans le futur bâtiment.