CONCEPTION DE PRODUITS

L’Ergonomie permet d’avancer dans l’innovation tout en s’appuyant sur des situations de référence pour évaluer la pertinence des choix de conception de produits, de mobilier…

Elle apporte une lecture à deux niveaux :

  • un niveau d’usage et d’analyse fonctionnelle
  • une construction anthropométrique.
En complément du designer, de l’Architecte d’intérieur, l’Ergonome va permettre une approche de la linguistique de conception. Il va intégrer dans son analyse des données de métrologie sensorielle, des connaissances cognitives, sociologiques et psychologiques. Il apporte dans son analyse un regard sur l’usage, sur toute la chaîne de vie du produit. Il ouvre cette lecture à la variabilité des utilisateurs (opérateurs, clients, usagers bénéficiaires, contre-bénéficiaires, maintenance, service après-vente…).

Il interroge en amont les logiques de fabrication, de maintenance avec le souci de la performance et de l’efficacité, mais aussi les enjeux de préservation de la santé pour les acteurs concernés.

Dans la construction anthropométrique, l’Ergonome va aider le concepteur (design, architecte, graphiste) à prendre des repères dans son maquettage à partir de normes mais aussi de la description des actions motrices, physiologiques et sensorielles.

Son mode opératoire s’appuie sur une analyse de l’activité, de l’usage du produit ou de l’espace. A partir des observations, par des enquêtes, des tests, il va organiser et hiérarchiser les diagrammes fonctionnels et enrichir les pistes pour les séances de créativité.

Dans son accompagnement, il peut jouer un rôle de médiateur en illustrant des modes d’usage (préhension, manipulation, distinction, insertion, accessibilité, vision…) en lien avec les caractéristiques des utilisateurs.

Dans les éléments de traçabilité, il élabore un cahier des charges fonctionnel, psychologique, social et participe au cahier des charges technique.