PROCESS AMENAGEMENT D’ATELIER

L’Ergonomie analyse les méthodes de production, les configurations des systèmes et les modes opératoires des utilisateurs qui ont en charge les outils.

Elle recherche les meilleurs compromis de performance des entreprises et de sauvegarde de la santé des opérateurs.

Dans le cadre d’études pour une amélioration de la performance et/ou des conditions de travail, l’Ergonome permet de réunir l’ensemble des compétences de l’entreprise (production, marketing, achat, qualité, RH, méthodes…) autour de la question posée par le changement dans la conduite du process.

Cela peut avoir des exigences d’analyse spatiale, fonctionnelle et s’appuyer sur l’ensemble de connaissances de l’homme au travail (psychologie, sociologie, ergonomie).

Dans un premier temps, l’Ergonome va analyser la demande, voire la reformuler.
Cela va lui permettre de construire une grille de pré-observation et ensuite d’hypothèses.

L’analyse des premiers résultats va orienter les outils et méthodes. Cela sera des entretiens, des questionnaires, d’autres observations, des relevés métriques.

Des séances de confrontation dans le cadre de la démarche participative cadencent son intervention. Cela se joue dans un cadre de respect de confidentialité des éléments recueillis, mais doit favoriser un échange constructif qui laisse à voir des intentions de transparence.

A partir de séances de maquettage, l’Ergonome va aider à simuler l’activité future et anticiper les risques (TMS, RPS, pénibilité…).

Il construit ensuite le cahier de spécifications nécessaires à l’ensemble des acteurs. Celles-ci pourront être techniques (dimensionnement, typologie d’équipement), organisationnelles (rythmicité, durée, roulement), humaines (formation, consignes…).
Il interviendra ensuite sur la mise en route et va concourir aux ajustements.

L’Ergonome est appelé en complément ou conjointement aux démarches LEAN et compétitivité.