SAVOIR CHANGER PAR L’ERGONOMIE

Logo Rainbow Ergonomie
 
 
 
 

L’Ergonomie est définie comme l’ensemble des connaissances scientifiques relatives à l’homme. Elles sont nécessaires pour concevoir des outils, des machines, des bâtiments, des organisations et des dispositifs qui puissent être utilisés avec le maximum de confort, de sécurité et d’efficacité par le plus grand nombre (SELF).

L’approche fondamentale de l’Ergonomie trouve son application dans l’analyse d’une situation précise, l’élaboration de recommandations ou la mise en place de dispositifs qui améliorent la performance des Espaces, des Systèmes d’Organisation, des Produits, des Constructions Architecturales et préserve la santé des opérateurs.

La compétence de l’Ergonome est donc polyvalente et trouve sa place dans de nombreux domaines : l’architecture, la réorganisation interne d’un service, la conception de machines-outils, la prévention des risques, la compensation du handicap.

La nature de son intervention varie en fonction de l’opération : audit, programmation, maîtrise d’oeuvre, installation de matériel, recommandations… et se traduit par l’application d’une méthode basée essentiellement sur la connaissance de la situation (les locaux et leurs usages, la typologie des personnes utilisatrices, les conditions de travail et les conditions de fréquentation), la détermination des besoins inhérents et des objectifs à atteindre.


Autre regard

Cet autre Regard apporté par l’Ergonome sur chaque opération permet de mettre en exergue et d’appréhender, avant la réalisation, les détails qui participent à la qualité de vie et à sa pérennité. Il est le résultat d’entretiens auprès des opérateurs, d’observations en situations réelles de travail, de confrontations et de validations.

L’Ergonome peut agir seul, en collaboration avec ses homologues ou en partenariat avec des bureaux d’études. Chaque mission peut être considérée comme un cas particulier car, même si ressemblante à un autre cas d’espèce, la spécificité et les objectifs à atteindre sont toujours différents.
Son intervention doit être située le plus en amont possible d’une opération et les délais nécessaires à cette intervention doivent permettre de rencontrer tous les acteurs de l’opération visée et d’analyser toutes les variables des activités.

L’Ergonome dispose de divers outils : les entretiens, les analyses sur site, la législation et les normes en vigueur, les appareils de mesure, les appareils enregistreurs sonores et vidéo, les logiciels de planification et de DAO… Il dispose également d’un accès à une très large documentation par le biais de liens vers les sites des différents équipementiers ou représentants institutionnels.


Questionnement

Le questionnement posé et résolu, avant réalisation par l’intervention de l’Ergonome, est toujours moins coûteux et garant d’une rentabilité optimisée. Ceci parce que : le coût d’une opération ne doit pas être uniquement calculé en fonction des dépenses immédiates, mais aussi en fonction des dépenses liées au coût de fonctionnement et d’exploitation (usage, maintenance). Les choix et la validation par les utilisateurs (Donneurs d’Ordres et Récipiendaires) sont organisés selon une conduite de projet sous des modèles participatifs et d’analyse systémique qui garantissent une appropriation.

Les apports de l’Ergonomie et les résultats obtenus sont plus efficients :
Si l’on est en amont d’un projet (programmation, étude de faisabilité, diagnostic), ils permettent une réelle anticipation dans la conception, la Co-ingénierie et le suivi de projet.

Cette place de l’Ergonomie nécessite une réelle volonté de partenariat dans la conduite de projet, une traçabilité des résultats, des décisions et une gestion du temps qui permet une véritable analyse de terrain.
Si l’on est en développement (exécution Maîtrise d’oeuvre), ils permettent une validation de la faisabilité en relation avec les normes et les besoins des usagers.
Si le positionnement de l’Ergonomie est dans un niveau avancé de conception, cela apporte plus un regard de correction.